Endodontie

En quoi consiste un traitement endodontique ?

Lors d’un traitement endodontique, une anesthésie locale vous est administrée. Puis une feuille de latex, que l’on nomme une digue, est placéeà l’aide d’un crampon sur votre dent afin de l’isoler lors des étapes de nettoyage et scellement de la dent pour éviter toute contamination salivaire.Le traitement consiste en trois ou quatre étapes, mais le nombre de visites chez l’endodontiste peut varier selon votre cas. Certains traitements peuvent nécessiterdeux visites, mais généralement une seule est suffisante. Selon les cas, trois rendez-vous peuvent être nécessaires. Cela dépend principalementdu niveau d’inflammation/infection et donc de la difficulté du traitement.

TRAITEMENT ENDODONTIQUE NON CHIRURGICAL

Les étapes
de base

1. Accès aux canaux de la dent
2. Nettoyage et mise en forme des canaux : des instruments pénètrent les canaux afin de les nettoyer et de déloger les bactéries afin d’éliminer l’infection.
3. Scellement des canaux : pour éviter une réinfection de la dent, les canaux sont obturés avec une tige de gutta percha (une forme de plastique).
4. L’ouverture effectuée au centre de la dent sera refermée avec une obturation temporaire. Suite au traitement de canal, une visite chez le dentiste sera nécessaire pour effectuer une couronne au niveau de la dent traitée ou une obturation permanente.

VOS QUESTIONS

Qu’est ce qui motive un traitement de canal ?

Les endodontistes sont des dentistes qui ont une formation spécialisée en endodontie. Ils ne pratiquent cette spécialité qu’à leur cabinet. Pour devenir spécialiste, ils suivent un enseignement spécifique en endodontie pendant deux ans ou plus après leur formation de dentiste. Ils traitent les cas simples d’endodontie, les cas plus difficiles, ainsi que les cas très complexes incluant la chirurgie endodontique. Ils sont aussi expérimentés pour déterminer la cause des douleurs orales ou faciales qui sont difficiles à diagnostiquer.

En quoi consiste le traitement de canal ?
Généralement l’endodontiste procède dans un premier temps à une anesthésie de la dent. Celle-ci peut ne pas être nécessaire, lorsque la dent est complément morte.
Dans un deuxième temps, un champ opératoire est installé sur la dent afin de l’isoler pour l’intervention, le but étant d’éviter la contamination par la salive et ne pas faire déborder les produits utilisés dans la bouche du patient. Dans un troisième temps, l’endodontiste perce le dessus de la dent afin d’atteindre la chambre pulpaire qui est le centre de la dent, où se trouve le nerf. Arrive ensuite le nettoyage du ou des minuscules canaux à l’aide d’instruments

qui est le centre de la dent, où se trouve le nerf. Arrive ensuite le nettoyage du ou des minuscules canaux à l’aide d’instruments manuels ou mécaniques (lime). Différents produits sont appliqués afin de désinfecter l’intérieur des canaux. Lors de la même séance, l’endodontiste procédera à l’obturation du ou des canaux afin d’éviter la recontamination de l’intérieur de la dent. L’obturation est faite de ciment et de caoutchouc (gutta-percha). La dernière étape consiste à la restauration de la dent (obturation, plombage, couronne, etc.).

Peut-on éviter le traitement de canal ?
Une fois que le nerf est mort et contaminé par l’infection, le traitement de canal reste la seule solution pour sauver la dent. Un antibiotique sera administré pour traiter l’infection pendant une période comprise entre 10 et 25 jours. Néanmoins, malgré cela, l’infection peut réapparaître et répondre moins bien ou aucunement à un nouveau traitement d’antibiotiques. Dans le cas échéant, l’extraction de la dent reste la seule alternative.