Stomatophobie

Stomatophobie : c’est quoi et comment la surmonter ?

Vous souffrez d’une rage de dents ? Vous allez à reculons vous faire soigner ?
Si vous avez du mal à aller chez le dentiste, la stomatophobie ne vous est certainement pas étrangère. La peur du dentiste, qu’il s’agisse d’une simple appréhension ou d’une véritable phobie, concerne plus de la moitié des Français.
Alors décontractez-vous, et faisons ensemble connaissance avec cette angoisse bien compréhensible, mais plus du tout justifiée !

Qu’est-ce que c’est la stomatophobie et comment se manifeste-t-elle ?

Le sens du terme de “stomatophobie” n’est pas bien difficile à deviner. Son étymologie vient du grec stóma qui signifie “bouche” et du suffixe -phobie, donc il s’agit bien de la phobie des soins dentaires.

Le plus souvent, cette peur est due à la crainte de la douleur, mais ce n’est pas la seule explication. Cette phobie peut être liée aux instruments dentaires dont le fonctionnement s’accompagne de bruits assez flippants. Ainsi, ces sons aigus sont agressifs et donnent l’impression qu’ils vont faire plus mal que ce qu’est en fait la réalité de leur utilisation. Les piqûres sont aussi une source d’angoisse. De même, les vibrations, la proximité de ces outils par rapport à la tête et des centres de la perception (yeux, oreilles, nez) ainsi que la relative impuissance face à l’intervention du praticien sont anxiogènes.

En outre, si vous avez déjà eu dans votre passé une mauvaise expérience chez le dentiste, celle-ci peut également constituer une source de crainte. En fonction de sa gravité, et si vous y pensez de façon compulsive et que la simple idée de vous y rendre vous tétanise, elle peut transformer une simple peur en véritable phobie.

La stomatophobie ne se manifeste pas seulement par la peur ou l’angoisse à l’idée de se rendre chez le dentiste. Si vous faites partie des personnes qui n’aiment pas allez chez le dentiste, vous devez probablement savoir de quoi on parle. Une fois dans le cabinet de votre dentiste, vous avez probablement ressenti que vos mains devenaient moites. Vous pouvez même avoir des sueurs froides ou des bouffées de chaleur. Voire même connaître une accélération du rythme cardiaque et une véritable crise de panique peut s’installer.

Nous allons voir ensemble quelles sont les conséquences de la stomatophobie, mais aussi quelques conseils et astuces sont utiles pour surmonter cette peur viscérale.

Quelles sont les conséquences de la stomatophobie ?

Une des conséquences directes de la peur du dentiste est le fait de repousser les consultations. Vous savez sans doute que des visites périodiques chez le dentiste permettent de prévenir la survenance des problèmes dentaires. Cependant, certaines personnes ont si peur qu’elles n’y vont même pas lorsqu’elles sentent qu’il y a une sensibilité ou une douleur. Des pathologies graves peuvent ainsi se développer si vous ne les faites pas traiter.

Inutile de vous dire que le fait de ne pas aller consulter augmente le risque d’aggravation du problème. Pour autant, plus de la moitié des gens qui sont victimes de stomatophobie vont attendre qu’un problème devienne grave pour aller consulter. Eh oui, et cela même s’ils ressentent des douleurs assez fortes. Beaucoup vont faire appel à des médicaments ou des solutions palliatives, plutôt que de prendre un rendez-vous chez le dentiste.

En fait, ces personnes qui ont peur d’aller chez le dentiste vont souvent y aller en régime d’urgence lorsque le problème s’est tellement aggravé qu’il n’y a pas d’autre choix. Et il peut être trop tard, alors.

Une autre conséquence qui peut sembler moins grave est l’accumulation du tartre. Peu de personnes savent qu’en réalité cette accumulation inévitable provoque d’autres problèmes comme une sensibilité gingivale, mais aussi des dents. Malheureusement, la parodontite est une pathologie dentaire de plus en plus courante.

En plus, les caries non soignées et les pathologies parodontales peuvent provoquer d’autres troubles cardiaques, ORL et des infections. Vous le voyez, la peur n’est en aucun cas une solution et elle peut être mauvaise conseillère.

 

Comment surmonter la peur d’aller chez le dentiste ?

Si vous faites partie des personnes qui avaient peur d’aller chez le dentiste, ne vous inquiétez pas : des solutions existent ! Cette discipline médicale – la stomatologie – a fait d’énormes progrès. Et pas seulement au niveau des techniques de soins ou esthétiques, mais également par rapport à la prise en charge de la douleur. Nous n’en sommes définitivement plus au temps des arracheurs de dents qui allaient de ville en ville traumatiser les pauvres gens !

Un premier pas à faire lorsqu’on a peur du dentiste est d’en parler. N’ayez donc pas peur d’avouer à votre dentiste votre stomatophobie car il pourra vous aider à la surmonter. Quelquefois, ce simple fait d’avouer son angoisse résoudra en grande partie le problème. D’une part, le comportement du dentiste va changer car tout professionnel a envie de bien traiter son patient. Il fera donc plus attention lors de ses manipulations et interventions. Il/elle va vous demander plus souvent si vous avez mal et adaptera ses opérations et ses gestes en conséquence. Sachez que ces praticiens sont parfaitement conscients de l’angoisse que leur métier peut susciter.

En plus, les dentistes ont à leur disposition toute une panoplie de techniques et de produits qui permettent de diminuer la douleur, voire même de la faire complémentent disparaître. Par exemple, le dosage des anesthésiants joue un rôle très important et le simple fait d’augmenter légèrement la dose ou alors de vous refaire une piqûre permettra d’annihiler toute souffrance. Et si vous avez peur des piqûres, pas de problèmes : il vous suffit de le dire aussi. Fermer les yeux, utiliser un spray anesthésiant qui engourdira l’endroit visé avant de procéder à la piqûre sont des méthodes qui peuvent éviter cette angoisse supplémentaire. Pour ne pas vous mentionner le fait que les aiguilles utilisées de nos jours sont tellement fines que si vous fermez les yeux, vous ne vous rendrez même pas compte que vous vous êtes fait piquer.

Si votre stomatophobie est vraiment très forte, alors il serait utile d’aller consulter un psychologue. Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) peuvent vous aider à vaincre votre phobie. Une telle thérapie vise notamment à traiter les manifestations de la phobie. Nécessitant plusieurs séances, elle est pratiquée par des médecins ou des psychologues formés aux TCC. Vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous orienter vers un collègue.

 

Quelques conseils que vous pouvez appliquer avant la consultation

Si vous avez réussi à dépasser le principal frein – la prise de rendez-vous – il y a aussi quelques astuces que vous pouvez appliquer avant de vous rendre chez le dentiste. Si vous avez du mal à vous endormir la veille de votre rendez-vous, éviter les excitants et les écrans. Cela vous aidera à vous endormir. Une tisane relaxante peut également vous être utile.
Lorsque vous vous surprenez en train d’angoisser à l’idée de la consultation, occupez-vous l’esprit avec autre chose. Même si l’idéal serait de rationaliser votre stomatophobie, il n’est pas toujours facile de le faire par soi-même. Le fait de vous consacrez à une activité manuelle ou divertissante qui vous fasse plaisir vous permettra de ne plus vous focaliser sur votre peur.
Quand vous arrivez dans la salle d’attente, respirez plus profondément dès qu’une angoisse pointe son nez. Tout comme la veille, orientez vos pensées vers des thèmes qui vous sont agréables (penser aux vacances, à un livre, à un projet qui vous tient à cœur, etc.). Vous pouvez aussi lire un livre ou écouter de la musique. Même “flâner” sur les réseaux sociaux peut s’avérer une bonne technique. Ainsi, vous focaliserez votre attention sur autre chose que votre consultation dentaire.

 

Des astuces à utiliser pendant la consultation

Pendant que vous avez la bouche ouverte, il faut éviter de trop vous concentrer sur les manipulations du dentiste. Focalisez votre regard sur un point du plafond ou un objet au loin. Tentez de penser à autre chose qui mobilise votre réflexion, comme le dernier épisode de votre série préférée, un problème de mathématiques ou vos prochaines vacances. Si vous préférez, vous pouvez même fermer les yeux pour vous couper complètement de tout contact visuel. Dans ce cas, vous ferez encore plus attention aux vibrations et aux bruits et il faudra faire votre possible pour rester détendu/e.
Respirez lentement et profondément, cela contribue beaucoup à instaurer le calme en vous-même. Essayez de ne pas culpabiliser si vous sentez la salive “qui déborde” : c’est parfaitement normal. N’oubliez pas que votre dentiste a l’habitude et qu’il ou elle connait son métier. Si vous ressentez une crampe dans la mâchoire, dites-le ou faites un signe pour que le praticien s’interrompe un moment. Vous pourrez alors la bouger et vous “débloquer”.

Améliorer votre sourire !

En plus des soins dentaires, beaucoup d’entre nous avons envie d’avoir une belle dentition. La stomatophobie peut donc même empêcher de faire appel à des interventions esthétiques comme le blanchiment dentaire ou les facettes dentaires qui transforment n’importe quelle dentition. Avoir un sourire éclatant, des dents blanches, c’est possible même lorsqu’on a peur du dentiste. Ce sont des soins qui sont rarement douloureux. Et cela malgré les fausses idées qui peuvent circuler.

Par conséquent, avant d’avoir peur, de somatiser et de se faire des faux idées, prenez rendez-vous. Nous vous expliquerons tout. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question qui vous travaille. Nous sommes là pour vous aider aussi à dépasser votre stomatophobie !