Les dents des enfants et les soins à apporter

Le soin des dents des enfants, c’est un sujet important qui devrait intéresser tous les parents. Dès apparition de la première dent de lait jusqu’à l’arrivée des dents définitives, il y a divers soins à appliquer. En outre, il y a des précautions à prendre pour empêcher le développement de carie dentaire.

Un brossage régulier recommandé

Le déroulement des poussées dentaires diffère d’un enfant à l’autre. Il n’y a pas de règles précises. Il en est de même en ce qui concerne l’évolution des dents de lait. En général, elles commencent à tomber à partir de 6 ans. Cette étape sera suivie de l’apparition des dents définitives.

Les soins à appliquer évoluent avec l’âge du petit. Chez les bébés, il faudra nettoyer la gencive et les dents avec une compresse humide. Ce geste simple suffit. Mais lorsque l’enfant est en mesure de tenir une brosse à dents, le brossage de deux fois par jour est nécessaire. Il est facile de l’initier à ce rituel de soins vu qu’il est à l’âge de l’imitation.

Pour éviter les blessures, vous devez lui donner une brosse à dents souple et adaptée à la taille de sa bouche. L’utilisation d’un dentifrice fluoré est aussi requise à partir de l’âge de 2 ans. En outre, même sans des symptômes apparents, il est indispensable d’emmener l’enfant chez le dentiste pour un contrôle de routine à partir de l’âge de 2 ou 3 ans.

Lors de la consultation, le professionnel peut vérifier l’évolution de sa dentition et détecter les éventuels problèmes comme les caries. Il pourra aussi vous révéler les bons gestes à adopter pour assurer l’hygiène buccale du petit et le protéger contre les divers troubles dentaires.

À propos du « syndrome du biberon »

C’est une affection qui concerne de nombreux enfants âgés de moins de deux ans. Elle est baptisée « syndrome du biberon » pour une raison précise. En faut, c’est une sorte de carie précoce qui touche surtout les dents de devant. Elle est souvent provoquée par le contact prolongé avec des liquides cariogènes comme le lait ou autres boissons sucrées dans les biberons.

Ainsi, il faut éviter de laisser le biberon entre les mains du petit toute la journée. De même, il ne doit pas l’accompagner dans son lit que ce soit durant la sieste ou l’heure du coucher. Sachez que ce genre de mauvaise habitude pourrait nuire à sa santé de votre enfant.

Ce qu’il faut savoir autour des poussées dentaires du nourrisson

 

L’arrivée des premières dents de lait du bébé constitue souvent une rude épreuve pour les parents vu qu’elle s’accompagne de divers symptômes gênants. Le calendrier  des poussées diffère d’un enfant à l’autre. Il est possible de soulager le petit et d’accélérer l’éruption. En revanche, il faut faire attention aux infections.

L’ordre d’apparition des dents

En général, les premières dents font apparition entre 3 et 6 mois. Dans la majorité des cas, ce sont les incisives centrales supérieures. Chez certains nourrissons, elles sont déjà présentes à la naissance tandis que chez d’autres, elles n’apparaissent que vers le 10e mois. Autrement dit, chacun a son rythme.

Au premier anniversaire du petit, les 8 incisives sont toutes présentes. À partir du 18e mois, les 4 premières molaires arrivent. Puis, viennent les canines autour du 24e mois. Les dernières molaires sont les dernières dents de lait qui poussent. A l’âge de 2 ans ou de 3 ans donc, bébé devrait avoir tous ses 20 dents de lait.

Les signes des poussées dentaires

Pour pouvoir sortir, les dents essaient de percer les gencives en y exerçant une forte pression. Cela provoque une inflammation locale. Bébé peut ressentir une douleur gênante. Voilà pourquoi, il devient parfois grognon. Les pommettes rouges, la salivation abondante, le manque d’appétit et les fesses rouges font aussi partie des signes de la poussée dentaire.

Pour se soulager, le petit a tendance à mordiller ses doigts ou tous les objets qu’il arrive à rattraper. En outre, il pleure plus fréquemment que d’habitude. Chez certains nourrissons plus vulnérables aux infections, l’arrivée des dents de lait s’accompagne de fièvre ou de diarrhées.

Les soins recommandés

Pour soulager votre enfant et accélérer la sortie de ses dents, il existe quelques astuces pratiques à appliquer. Vous pouvez entre autres masser la gencive du petit avec un doigt propre. L’application d’un baume spécifique disponible en pharmacie est aussi une bonne idée. Sinon, vous pouvez recourir à l’anneau de dentition.

Les modèles qu’on peut mettre au réfrigérateur sont à privilégier. Sachez que le froid est un anesthésique efficace. En cas de  symptôme de fesse rouge, il faut changer les couches du petit de façon fréquente. S’il a les diarrhées, une bonne hydratation s’impose. Dans le cas où le symptôme persiste plus de 48h, il faudra consulter un médecin.

S’il a de la fièvre, vous devez lui donner du paracétamol à la dose adéquate. Lorsque la température persiste, la consultation chez un médecin est nécessaire.  Notons que les dents du nourrisson ne sont pas à l’abri des caries. Ainsi, il faut les brosser. Cependant, l’utilisation d’un dentifrice est déconseillée avant l’âge de 2 ans.